Articles de 2012

14/01/2012

Les familles ont créé ABA Attitude

Article paru dans le journal Sud Ouest du samedi 14 janvier 2012.

C'est l'heure de la pause avec un goûter d'anniversaire pour un groupe d'enfants suivi par l'association ABA Attitude. (Photo J. D., journal Sud-Ouest du 14 janvier 2012)

C'est l'heure de la pause avec un goûter d'anniversaire pour un groupe d'enfants suivi par l'association ABA Attitude. (Photo J. D.).

L'association ABA Attitude fonctionne au centre aéré de la Cobas à la Hume. « Nous avons été gracieusement accueillis par la Cobas depuis notre création », expliquent Colette Soubias, présidente et Isabelle Duthu, vice-présidente. L'association accueille pendant le temps scolaire 19 autistes et enfants souffrant de troubles du comportement, tous nécessitent une prise en compte éducative. Elle est née d'un besoin exprimé par les familles mutualisées par l'urgence de prise en charge des enfants.

Huit intervenants

Créée en 2007 ABA Attitude applique la méthode « Applied Behavior Analys » (Analyse appliquée du comportement). Les enfants viennent du Bassin, du Val de l'Eyre et du Nord des Landes, tous bénéficient d'une prise en compte personnalisée, individuelle et permanente de huit intervenants formés en interne. Ce suivi est défini par deux psychologues diplômées. « Elles sont titulaires d'un master délivré par l'université de Lille 3, seule formation universitaire existant en France pour la méthode ABA. »

La prise en charge des enfants se fait sans distinction d'âge ou de pathologie, « certains d'entre eux sont scolarisés à mi-temps, avec ou sans aide de vie scolaire, d'autres fréquentent l'hôpital de jour ».

En situation d'apprentissage

Le but de la méthode est de mettre l'enfant en situation d'apprentissage en fonction de ce qu'il aime. Sa journée va être cadencée en fonction de plusieurs critères pour le préparer à suivre des rythmes. « Certains diront que c'est de la rigueur mais les résultats sont là, nos enfants ont fait de superbes progrès. Aujourd'hui on parle de plus en plus de nous, nous avons une reconnaissance mais il a fallu faire nos preuves. Localement, nous sommes la seule association de ce type à pratiquer la méthode ABA avec beaucoup d'efficacité et de sérieux. »

Pour mener son action, l'association a créé les huit emplois d'intervenants. « L'avantage d'avoir des salariés permet de travailler la généralisation, les enfants tous différents peuvent ainsi travailler avec plusieurs personnes pour éviter la routine et bien généraliser les apprentissages. C'est un volet très important pour ceux qui sont scolarisés, ils découvrent que c'est eux qui doivent s'adapter et non le contraire. »

L'association a également une seconde casquette pour promouvoir la méthode ABA ; la formation. L'ouverture du Service d'éducation spécialisée et de soins à domicile (Sessad) en partenariat avec l'Adapei Gironde permettra la pratique de la méthode ABA pour la première fois en Aquitaine.

Centre de formation mobile

« Depuis décembre, nous sommes centre de formation mobile. À la fin de la semaine prochaine, les 34 premières personnes seront formées dans le cadre de ce projet. Dans un premier temps, elles seront suivies et supervisées sur le terrain par l'association. » Cette formation vient s'ajouter à celle pratiquée pour les besoins propres de l'association qui consacre 98 % de son budget à ses salariés et à leur formation.

« Nos bénévoles, 13, assurent la totalité de la gestion. Une rigueur imposée par le financement issu exclusivement de dons privés et de la participation des parents. » L'évolution de l'association n'a pu se faire et ne se fait que par ces financements. Pour les futurs donateurs, ABA Attitude est autorisée à délivrer des reçus fiscaux.

Jacky Donzeaud