Archives

08/11/2011

Une expérience à partager

Article paru dans le journal Sud Ouest du mardi 8 novembre 2011.

L'association ABA Attitude organise son premier colloque, le 14 novembre prochain, pour faire partager son expérience auprès des enfants autistes.

Colette Soubias et Isabelle Duthu, présidente et vice-présidente d'Aba Attitude, préparent le congrès du 14 novembre. photo b. d.

Colette Soubias et Isabelle Duthu, présidente et vice-présidente d'Aba Attitude, préparent le congrès du 14 novembre. photo b. d.

Ils ont actuellement 18 enfants, de 4 à 20 ans, souffrant d'autisme ou de troubles du comportement, pris en charge par l'association ABA Attitude qui pratique une méthode d'apprentissage des comportements.

Originaires de tout le bassin d'Arcachon, mais aussi du nord des Landes, ces enfants sont accueillis dans des locaux à la Hume, mis à disposition de l'association par la Cobas. Ils sont pris en charge par deux psychologues, spécialement formés à cette méthode, et huit intervenants.

« Nous accueillons 18 enfants et nous en avons 20 en attente », souligne Colette Soubias, la présidente de cette association, créée en 2007 à Arcachon, pour apporter une réponse, la plus adaptée possible, aux troubles de ces enfants, et à la solitude, voire la détresse de leurs parents, face à la difficulté à les comprendre et les accompagner.

À tout âge

« La méthode est simple et pragmatique. On part de ce qu'aime l'enfant pour lui apprendre les comportements. Ça peut être le sport, la musique, la cuisine, faire du vélo… L'enfant n'a pas l'impression d'apprendre mais de jouer », résume Isabelle Duthu, vice-présidente de l'association, maman d'un petit garçon de 7 ans dont la maladie a été diagnostiquée à l'âge de 3 ans. « Même les grands aiment jouer », ajoute Isabelle Duthu pour bien faire comprendre que cette méthode convient à tout âge. Elle souhaite permettre à des parents qui n'en auraient jamais entendu parler d'y recourir à tout moment.

C'est d'ailleurs l'un des buts du premier colloque sur « l'autisme et les prises en charge comportementales » organisé par ABA Attitude, le lundi 14 novembre prochain au Palais des congrès d'Arcachon (1).

Un service à domicile

« Nous voulons montrer aux parents et à certains professionnels ce qu'est l'ABA (applied behavior analysis), les familiariser avec notre méthode », précise Colette Soubias.

« Les détracteurs parlent de dressage, se désole Isabelle Duthu. Nous travaillons sur l'autonomie, l'hygiène, manger, s'habiller seul, l'attitude scolaire ».

Des vidéos réalisées à « la structure », comme les membres d'ABA Attitude appellent le local (provisoire) de la Hume, seront projetées en fin de colloque, après les interventions (le matin) du Pr Manuel Bouvard, médecin coordonnateur du centre ressources autisme Aquitaine sur « l'état des lieux du dépistage de l'autisme », le Pr Ghislain Margeotte, sur une pratique psycho éducative, et (l'après-midi), le Pr Bernadette Rogé, directrice d'un centre à Toulouse, sur « l'intervention précoce pour les enfants autistes ».

L'association, qui fonctionne avec des dons privés, ambitionne de devenir un centre de formation afin d'aider « d'autres équipes à entrer dans ces pratiques comportementales » et même ouvrir, l'an prochain, un service à domicile avec l'Adapei.

(1) Colloque sur l'autisme et les prises en charge comportementales, lundi 14 novembre à partir de 8 h 45 au Palais des congrès d'Arcachon. 25 euros pour les parents, étudiants, et demandeurs d'emploi et 45 euros pour les professionnels. Inscriptions et renseignements sur www.aba-attitude.com